Responsables

MARTIN LÉPINE

Martin Lépine, Ph.D. est professeur de didactique du français au département de l’enseignement au préscolaire et au primaire de la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke. Il est le professeur responsable du projet-pilote en cours sur les Passeurs culturels. Il a d’abord enseigné au primaire et au secondaire pendant plus de dix ans avant de se consacrer pleinement à la formation des maitres. Il est coresponsable du parcours de formation en didactique du français du baccalauréat en enseignement préscolaire et primaire dans lequel s’inscrivent plusieurs sorties culturelles. Il a collaboré ces dernières années étroitement avec des membres de l’équipe Culture-éducation lors de visites à Sherbrooke. En tant que didacticien du français, il s’intéresse particulièrement, dans le cadre de ses recherches, à l’approche culturelle de l’enseignement. Il est codirecteur du Collectif de recherche sur la continuité des apprentissages en lecture et en écriture (Collectif CLÉ), chercheur au Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE) et membre de l’Association québécoise des enseignantes et des enseignants du primaire (AQEP) et de l’Association québécoise des professeurs de français (AQPF). Au cours de sa carrière, il a reçu plusieurs distinctions, dont trois Mérites du français en éducation, un Prix Étincelle en lecture du Gouvernement du Québec et un Prix d’excellence pour la qualité de l’enseignement à l’Université de Sherbrooke.

MARIO TRÉPANIER

Mario Trépanier est directeur général du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke depuis 2008. Il a fondé et dirigé l’entreprise de services Summum communications, de 2002 à 2008. Il est responsable de la création et de la préparation de nombreux galas régionaux et cérémonies (Chambre de commerce, Université de Sherbrooke, Mondiaux d’athlétisme de 2003, Jeux du Canada de 2013). Il a beaucoup œuvré en arts de la scène, notamment au théâtre. Il a aussi siégé au conseil d’administration de RIDEAU, réseau de diffusion à l’échelle du Québec. Il est actuellement président du Réseau de Diffusion Inter-Centres (regroupant 14 grandes salles de spectacle du Québec) et membre du Conseil des arts et des lettres du Québec.



MEMBRES DE L’ÉQUIPE

En ordre alphabétique.

Léonie Alain

Coordonnatrice d’activités culturelles au Centre culturel de l’Université de Sherbrooke

Chantale Beaucher

Chantale Beaucher, Ph. D. est professeure responsable du programme de baccalauréat en enseignement professionnel à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke. Elle s’intéresse particulièrement au rapport au savoir des enseignants de formation professionnelle ainsi qu’aux concepts d’aspiration et de projets professionnels. Les usages des organisateurs graphiques, notamment les cartes heuristiques, dans les processus d’enseignement et d’apprentissage constituent également un de ses champs de recherche et d’intervention. Elle est membre du groupe PeDTICE (Pédagogie, didactique et TICE), de l’équipe Qualification et insertion socioprofessionnelle des jeunes adultes québécois (QISAQ) des Universités de Sherbrooke et du Québec à Trois-Rivières ainsi que du Réseau pancanadien de recherche et de valorisation de la recherche sur le bien-être et la réussite (Réverbère).

Christiane Blaser

Christiane Blaser, Ph. D. est professeure titulaire de didactique du français au département de pédagogie de la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke. Dans ses recherches, elle s’intéresse à l’enseignement de l’écriture et au rapport à l’écrit dans différents contextes culturels particuliers. Elle est membre du CRIFPE, du Collectif CLÉ, du Réseau de recherche et de connaissances relatives aux peuples autochtones (DIALOG) et de l’AQPF.

Godelieve Debeurme

Godelieve Debeurme, Ph. D. est professeure en didactique du français à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke et professeure associée à l’Université catholique de l’Ouest d’Angers. Elle est membre du Centre de recherche et d’intervention sur la réussite éducative (CRIRES), de Périscope ainsi que du Collectif CLÉ. La professeure Debeurme s’intéresse depuis plusieurs années aux difficultés d’apprentissage de la langue chez les élèves allant du primaire jusqu’à l’ordre universitaire. Ses recherches actuelles touchent le développement des compétences scripturales soutenu par les technologies, s’inscrivant dans un contexte de coélaboration de connaissances et dans la mise en place de mesures d’encadrement auprès des étudiants universitaires. La culture tient une place importante dans ses diverses activités et, en tant que directrice du département de l’enseignement au préscolaire et au primaire, elle encourage fortement tout le personnel formateur à en faire la promotion dans les activités d’enseignement. À ce titre, elle soutient inconditionnellement tout projet mettant de l’avant la promotion de la culture.

Olivier Dezutter

Olivier Dezutter, Ph. D. est professeur titulaire au département de pédagogie de la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke et codirecteur du Collectif de recherche sur la continuité des apprentissages en lecture et en écriture (Collectif CLÉ), reconnu comme centre de recherche par l’université. Spécialiste de la didactique du français comme langue première, seconde ou étrangère, il intervient dans les programmes de formation initiale et continue des enseignants de français du secondaire. Ses travaux de recherche portent sur le développement des compétences en littératie dans des contextes variés. Il a piloté un projet de recherche collectif financé dans le cadre d’une action concertée du FRQSC (2015-2018) sur l’impact des activités culturelles sur le rapport à l’écrit et la motivation des élèves du dernier cycle du primaire et du secondaire (voir : http://www.frqsc.gouv.qc.ca/partenariat/nos-resultats-de-recherche/histoire?id=lvdg7pz11547838617883). Il a coorganisé avec Martin Lépine une journée d’études sur la culture à l’école (Sherbrooke, 13 octobre 2017) qui a rassemblé plus de deux cents participants. Il est impliqué dans l’évaluation du projet pilote Place des Arts-Lincoln Center of Education visant à mettre en place un nouveau modèle de médiation culturelle pour les milieux scolaires. Son engagement pour la promotion de la lecture a été récompensé par un Prix Étincelle attribué par le ministère de l’Éducation en 2018. Il est coauteur de l’anthologie Tracer un chemin/Meshkanatsheu (Hannenorak, 2017) et du guide pédagogique associé qui visent à faire mieux connaitre les œuvres des écrivaines et écrivains issus des Premiers Peuple au grand public et à faire entrer ces textes dans les classes de français.

Jan-Sébastien Dion

Jan-Sébastien Dion est professionnel de recherche depuis 2011 au Collectif CLÉ et coordonne le projet en cours des Passeurs culturels. Il a une expertise en éducation et en technologie de l’information et de la communication. Il œuvre également, de façon ponctuelle, en production d’évènements culturels depuis 2002.

Viviane Guimond

Viviane Guimond est coordonnatrice au Service des ressources éducatives à la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke (CSRS). Elle a d’abord été enseignante au primaire, puis conseillère pédagogique avant d’occuper ce poste en gestion. Elle est présidente du comité culturel de la CSRS. Au printemps dernier, la CSRS a adopté une nouvelle Politique culturelle présentant trois orientations : 1) Valoriser et soutenir le développement de la culture et des arts à l’école; 2) Développer une citoyenneté culturelle chez nos élèves; 3) Consolider les partenariats. Le comité culturel de la CSRS est responsable de gérer annuellement les subventions ministérielles dédiées aux établissements de l’organisation et de mettre en œuvre un plan d’action permettant l’actualisation de la Politique culturelle.

Anne-Sophie Laplante

Anne-Sophie Laplante est passionnée des arts depuis toujours et œuvre dans le milieu culturel depuis plus de 25 ans. Son parcours professionnel l’a amenée à occuper différentes fonctions dans ce secteur d’activité passant de la gestion de carrières artistiques, à la production d’évènements culturels jusqu’à la diffusion des arts de la scène. Faisant partie de l’équipe du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke depuis 2001, elle s’occupe notamment de la mise en marché des spectacles et du développement des publics et des disciplines. Ce dernier volet l’a amenée à établir de nombreux contacts au sein des milieux scolaires de niveau primaire, secondaire, collégial et universitaire de la région ainsi qu’à développer une grande expertise en matière de médiation culturelle. En outre, Anne-Sophie Laplante signe, pour le Centre culturel de l’Université de Sherbrooke, la programmation danse et la série jeunesse Les Choux-Bizz qui a obtenu une nomination pour le prix national RIDEAU Développement en 2017.

Nathalie Morel

Nathalie Morel est une enseignante de musique au primaire depuis 27 ans. Elle a travaillé dans différentes commissions scolaires du Québec, notamment à la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke les 19 dernières années. À la suite d’une formation en gestion des arts, elle assume les tâches de responsable des activités culturelles à la CSRS, qui consiste en grande partie à faire rayonner la culture comme moyen pédagogique. L'enseignement à l'art, l'enseignement par les arts est son leitmotiv. Par la gestion des programmes de subvention et le soutien continu auprès des enseignants et des directions, elle souhaite contribuer au rehaussement culturel du personnel enseignant et, par le fait même, à celui des élèves de la CSRS.

Julie Myre Bisaillon

Julie Myre Bisaillon, Ph. D. est professeure titulaire en didactique du français en adaptation scolaire et sociale. Elle s’intéresse particulièrement au développement des enfants de milieux défavorisés et aux élèves en difficultés. Professeure depuis 15 ans, elle a souvent donné des cours dans les musées et autres endroits culturels de la ville à ses étudiantes et ses étudiants développant ainsi leur intérêt pour la culture en enseignement, mais également pour une culture générale. Elle a codirigé le Collectif CLÉ de 2011 à 2017 et a été responsable de plusieurs projets de recherche d’envergure sur l’éveil à la lecture et à l’écriture, et sur l’accompagnement des enseignants à intégrer la littérature jeunesse en classe. Elle a d’ailleurs reçu le Mérite estrien pour son implication dans des projets autours des familles et de la lecture.

Isabelle Nizet

Isabelle Nizet, Ph. D. est responsable du programme du baccalauréat en enseignement secondaire à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke, spécialiste du développement professionnel des enseignants, et elle développe un projet de LAB culturel permettant aux étudiants de tous les programmes de formation à l’enseignement d’explorer et de développer des approches d’appropriation pédagogiques et didactiques d’œuvres d’art vivant accessibles dans le cadre du projet des Passeurs culturels. L’objectif est de développer chez les étudiantes et étudiants un intérêt professionnel pour le travail avec, pour et sur l’art vivant dans différents contextes d’apprentissage et pour le plus de disciplines scolaires possibles. Il s’agit selon nous d’une étape cruciale dans un parcours de développement professionnel en matière de culture. En effet, nous faisons le pari que la sensibilisation à cette dimension pendant les études en enseignement et le potentiel transfert de ces apprentissages durant les stages et les premières années dans la profession créeront les fondations de pratiques professionnelles durables susceptibles de développer une appétence culturelle chez les élèves.

Lynn Thomas

Lynn Thomas, Ph. D. est professeure et directrice adjointe du département de pédagogie à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke. Elle est didacticienne de l’anglais, langue seconde, et responsable des programmes de formation à l’enseignement de l’anglais au 1er et au 2e cycle. Elle a 25 ans d’expérience en formation à l’enseignement des langues secondes. Elle participe au projet Passeurs culturels dès son début pour promouvoir la participation des futurs enseignants de langue seconde. Elle est membre du Collectif CLÉ et ses intérêts de recherche incluent le développement de la littératie en anglais, langue seconde et la formation des enseignants.